Un face-lift pour le Honda CR-V


Honda n’a pas juste relifté la Civic. Son grand SUV, le CR-V, est aussi passé sur la table d’opération. Et le diesel 1.6 i-DTEC profite d’une cure de vitamines qui le pousse à 160 ch. Commençons par le style. A l’avant, les feux, la calandre, les antibrouillards, la plaque de protection et le pare-chocs sont nouveaux. A l’arrière, on note des feux à diodes, tandis que le hayon et le pare-chocs sont redessinés. Il ne s’agit donc que de petites modifications. Les plus grands changements se cachent sous le capot, où le 2.2 i-DTEC est remplacé par le petit 1.6 i-DTEC poussé à 160 ch et 350 Nm de couple. Cette baisse de cylindrée permet de limiter les émissions de CO2 à moins de 130 g/km tandis que la consommation baisse également par rapport au 2.2 litres. Cette version 1.6 i-DTEC peut par ailleurs s’accoupler à une nouvelle boîte automatique à 9 rapports. Pour ceux qui n’ont pas besoin de ce supplément de puissance, Honda conserve bien sûr au catalogue la version 1.6 i-DTEC de 120 ch à deux roues motrices et boîte manuelle. Cette version émet un peu moins de CO2 qu’avant (117 g/km). Le CR-V restylé sera disponible au printemps 2015.