La Toyota Mirai en WRC


C'était, hier, la fin du rallye d'Allemagne, comptant pour le championnat WRC. Si Sebastien Ogier a brillé et a occupé l'espace médiatique du WRC ces trois derniers jours, un autre fait intéressant a pimenté ce rallye : la présence d'une Toyota Mirai, version rallye, pour une apparition surprise. Volkswagen a brillé sur ses terres ce week-end lors du rallye d'Allemagne en WRC puisque le constructeur allemand a placé trois autos aux trois premières places. L'affaire est donc joliment bouclée pour Volkswagen qui a partagé la vedette avec un certain Toyota. Non, le constructeur nippon n'est pas (encore) revenu en WRC, mais la marque a tout de même voulu faire parler d'elle en lançant une Mirai à la livrée spéciale WRC sur les pistes du WRC allemand. Evidemment, cette apparition surprise n'est pas le fruit du hasard puisque Toyota prépare le lancement européen de la Mirai. Selon Toyota, l'auto ne comportait que peu de modifications (freins, arceau-cage et pneumatiques). Le chef ingénieur de la Mirai, Yoshikazu Tanaka, rêve « qu'un jour, une auto à hydrogène puisse courir en WRC ». Rappelons également que Toyota a confirmé son retour en WRC d'ici deux ans.