Vols de voiture : les modèles à accès sans clé très vulnérables


Le très sérieux organisme suisse TCS (Touring Club Suisse) a voulu démontrer la vulnérabilité des véhicules avec accès sans clé. Sans surprise, c'est souvent un jeu d'enfant ou presque de pirater le signal et de voler l'auto. Le bilan est donc loin d'être flatteur pour les modèles essayés, et cela est probablement le cas pour bien d'autres autos du marché. Le problème avec la technologie, c'est qu'il est parfois bien compliqué d'assurer une sécurité optimale pour les programmes électroniques et informatiques vu la vitesse à laquelle ils évoluent. C'est notamment le cas dans l'automobile avec les fameux systèmes "keyless" ou sans clé des autos qui permettent à leur propriétaire d'entrer et de démarrer le véhicule sans avoir à insérer une clé. Le TCS (Touring Club Suisse) vient justement de publier une étude démontrant qu'il est très facile de pirater le signal et de voler l'auto sans aucune effraction. "Au cours de ce test effectué de concert par le TCS et l'ADAC, les voitures équipées d'un système sans clé ont été ouvertes et enlevées en quelques secondes avec un amplificateur d'émission bricolé maison", explique le TCS qui pointe les lacunes de différents modèles, allemands, français ou bien japonais. Le TCS explique la méthode pour réussir à voler une auto disposant de ce dispositif et c'est presque effrayant de simplicité, pour peu que l'on ait quelques notions d'électroniques. Comme le rappel le TCS, le problème est double pour le propriétaire puisque lorsque l'auto est repérée, sans effraction apparente, l'assureur peut se demander s'il n'y a pas eu volonté de fraude et simulation de vol.