La future Fiesta fait parler d'elle


Avec la Volkswagen Polo, la Ford Fiesta est l'une des plus vieilles citadines du marché actuel. La petite à l'ovale bleu fait pourtant très bonne figure puisqu'elle s'est classée parmi les meilleures ventes européennes l'an dernier. Ford ne veut donc surtout pas chambouler la recette et la prochaine Fiesta devrait être une sorte de maturation de la Fiesta commercialisée aujourd'hui. Ford s'est libéré une petite place avec l'arrivée de la Ka+, version plus grande la Ka qui joue du coup dans la même cour que la Fiesta. Cette dernière peut ainsi évoluer vers d'autres horizons et Ford prévoit justement de la faire monter en gamme pour la prochaine génération qui commence à être détaillée. Il faut dire que l'actuelle Fiesta est une "mamie" dans le segment B des citadines polyvalentes puisqu'elle avait été lancée en 2008, le cycle "standard" étant plutôt de six ans aujourd'hui dans l'automobile. Autant dire que face à une offre toujours plus concurrentielle, Ford se doit de renouveler sa Fiesta qui reste malgré tout un best-seller, même huit ans après son introduction sur le marché. En effet, l'an dernier, il s'est écoulé plus de 314 000 unités de la Fiesta, qui s'est classée deuxième meilleure vente du Vieux Continent, toute catégorie confondue, derrière la Volkswagen Golf. C'est donc pourquoi Ford a choisi, plutôt que de tout changer, de simplement faire mûrir la Fiesta actuelle qui devrait évoluer légèrement sur le plan du style mais surtout sur la qualité perçue, Ford cherchant visiblement à jouer la carte du "premium généraliste". Nous verrons si la Fiesta, qui n'est pas connue pour être la reine sur le plan de la finition, est capable de hisser son niveau de jeu.