Le prix du litre de gazole au plus haut


On se souvient d'un mois de décembre 2015 où c'était presque un plaisir d'aller à la pompe, avec du gazole à moins d'un euro le litre. Le plein pour les vacances de Noël 2016 sera bien plus onéreux : les prix se sont envolés ces dernières semaines. Si vous faites le plein régulièrement, vous l'avez constaté : les prix à la pompe se sont envolés ces dernières semaines. L'accord passé fin novembre entre les pays de l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) pour limiter leur production en 2017 a instantanément fait bondir les cours de l'or noir et cette hausse s'est directement répercutée dans les stations. Selon les données de l'Ufip (Union française des industries pétrolières), le baril de brent vient de repasser au-dessus des 50 $. Mais les cotations sont orientées à la hausse depuis le 15 novembre, date à laquelle le baril était à un peu plus de 43 $. Le portefeuille des automobilistes français en fait les frais puisque d'après les relevés du ministère de l'environnement, le litre de gazole a pris près de cinq centimes entre le relevé du 18 novembre et celui du 9 décembre, pour atteindre 1,1825 €. Pour le litre de sans-plomb 95, c'est quasiment 4 centimes d'augmentation à 1,3528 €. Et cette flambée a pour conséquence d'établir un record pour le gazole chez nous depuis le 10 juillet 2015 ! Le prix moyen dans les stations françaises dépasse les niveaux déjà élevés constatés en mai, lorsqu'une pénurie guettait suite à une série de grève dans les raffineries et dépôts de carburants. Pour le sans-plomb, le tarif actuel ne bat pas encore celui de mai, où l'essence était montée jusqu'à 1,3561 €, mais cela ne saurait tarder. Le plein pour aller voir la famille à Noël sera d'ailleurs nettement plus douloureux cette année puisque la comparaison se fait avec le moment où les prix avaient atteint des niveaux historiquement bas. Au relevé du 25 décembre 2015, le litre de gazole était de seulement 0,9935 € et celui de sans-plomb 95 à 1,2531 €.