Renault Avantime, l’erreur de casting


C’était un tout nouveau concept. Avec l’Avantime, Renault voulait-il réitérer le coup de maître qu’il avait réalisé quelques décennies plus tôt avec l’Espace ? Dans tous les cas, ce ne fût pas une réussite, loin de là. C’est sans doute le flop récent le plus connu. Et pourtant, les intentions de départ étaient très louables : en ce début des années 2000, les monospaces ont plus la cote que jamais. Et Matra, déjà à l’origine de l’Espace, propose à nouveau à Renault un véhicule d’un genre inédit : à la fois coupé, monovolume et même un peu SUV. C’est du jamais-vu. Renault relève le défi. Pour qui ? Renault vise la clientèle qui s’est habituée aux monovolumes et à leur conduite surélevée et qui, une fois les enfants partis, désirent se différencier du tout-venant automobile en acquérant un engin haut de gamme et très décalé. En gros… Le modèle, développé par Matra et commercialisé par Renault, se démarque par un style pour le moins original, avec une proue radicalement différente de la poupe, une ceinture de caisse débarrassée de tout montant intermédiaire, un habitacle rappelant les monospaces et enfin, last but not least, des portes à ouverture cinématique excentrée qui permettait un accès à bord optimal tout en limitant l’encombrement. Sous le capot, Renault proposait trois moteurs : 4 cylindres turbo essence de 2 litres (165 ch – 250 Nm), V6 essence de 3 litres (210 ch – 285 Nm) et 4 cylindres diesel de 2,2 litres (150 ch – 320 Nm). Tous ces moteurs étaient accouplés à une boîte manuelle à 6 rapports, seul le V6 pouvant bénéficier d’une boîte automatique à 5 rapports. Hélas… Après à peine deux ans de production, l’Avantime s’est révélée être un cuisant échec. A peine 8.557 exemplaires furent produit, dont un peu moins de la moitié furent destinés à l’exportation. En cause ? Une qualité de fabrication et une image de marque qui n’étaient pas au niveau du positionnement haut de gamme du modèle. Aujourd’hui Combien pour cet engin exotique ? Pas cher ! Moins de 10.000 € vous permettra d’acquérir un très beau modèle. Les versions V6 sont les plus convoitées, en dépit d’un appétit assez copieux. Chez nous, c’est la version diesel qui a été la plus vendue.