Skoda Rapid : Arrivée à mi-carrière


Avec tout le ramdam effectué autour du facefift du best-seller de Skoda, l’Octavia, on avait presque oublié de vous parler de la Rapid. Cette berline arrive elle aussi à la moitié de sa carrière : elle fût présentée en 2012. Il est donc grand temps de lui donner un facelift de milieu de vie. Celui-ci reste assez discret, surtout comparé à celui de l’Octavia. Pas de phares séparés donc, mais bien des unités bi-xénon adaptées. Les pare-chocs avant et feux arrière sont également revus. On relève également de nouvelles jantes de 15, 16 et 17 pouces au programme. Upgrade Dans l’habitacle, nous remarquons de nouveaux inserts et de nouvelles lignes de planche de bord. Le système multimédia reçoit une mise à jour et davantage de services connectés, en ce compris, une application pour smartphone, alors que vous pouvez également disposer d’une connexion wifi à bord. Nouveau TSI Le changement le plus important est sous le capot : le 1.2 TSI se voit remplacé par le 1.0 TSI à trois cylindres. Celui-ci est proposé en deux variantes de puissance (95 et 110 ch) et est disponible tant sur les versions à 5 portes que Spaceback. Skoda annonce une consommation moyenne de 4,4 l/100 km pour la 1.0 TSI 95 (101 g CO2/km) et de 4,5 l/100 km pour la 1.0 TSI 110. En outre, on pointe également les 1.4 TSI de 125 ch, 1.4 TDI 90 ch et 1.6 TDI de 116 ch. Genève La version faceliftée des Skoda Rapid et Rapid Spaceback sera présentée en première au salon de Genève. Celui-ci se tient du 7 au 19 mars 2017.