Projet secret : BMW Serie 7 V16


L?arriv?e de la toute nouvelle 760M Li frappe les esprits par son puissant moteur V12. Mais il y a trente ans, la S?rie 7 aurait pu se faire plus flamboyante encore, avec un moteur V16 ! Un prototype a vu le jour en coulisse, mais n?a h?las jamais ?t? commercialis?. Nous sommes en 1987 et BMW veut prouver la flexibilit? de sa lign?e de moteurs en d?veloppant ? la fois un petit trois cylindres en ligne et ? la fois un omnipotent V16, tous deux bas? sur la m?me architecture. Les ing?nieurs mettront un peu plus de 6 mois pour mettre ce dernier moteur au point et, apr?s quelques essais sur le banc, cette plantureuse m?canique f?t install?e en secret sous le capot d?une S?rie 7. Baptis?e ? Goldfish ? pour sa couleur dor?e, la S?rie 7 ? V16 ? se d?marque ?galement par ses ?tonnantes ou?es arri?re en polyester. Des ?l?ments ? l?esth?tique discutable, mais rendus obligatoires par la migration des radiateurs ? l?arri?re. En effet, caser seize cylindres sous un capot, f?t-il de S?rie 7, cela ne se fait pas sans quelques concessions ! Sportive ? Oui et non. Ce moteur, en d?pit du nombre impressionnant de cylindres, pr?sentait une conception relativement simple : chaque banc de 8 cylindres ne comptait qu?un seul arbre-?-cames en t?te, alors que l?on ne relevait que deux soupapes par cylindre. Toutefois, chaque banc de cylindres poss?dait sa propre gestion. D?une cylindr?e de 6,65 litres, ce moteur relativement peu pouss? d?veloppait 408 ch ? 5.200 tr/min et un couple de 613 Nm ? 3.900 tr/min. Si le moteur n??tait donc manifestement pas pouss? dans ses derniers retranchements, les ing?nieurs opt?rent pour une utilisation plut?t sportive de cette m?canique. Celle qui aurait pu s?appeler la M7 ?tait en effet ?quip?e d?une bo?te manuelle ? 6 rapports en lieu et place de l?habituelle bo?te automatique ? 4 rapports du haut-de-gamme de l??poque, la 750 Li. H?las, si le projet a manifestement excit? quelques ing?nieurs et t?tes pensantes, la voiture ne f?t jamais commercialis?e.