Tous les détails sur le petit frère de l’Ateca


C’est une véritable résurrection que Seat entame ! Et avec l’Ateca qui explose le chiffre d’affaire, l’Espagnol semble décidé à explorer un peu plus le segment des SUV. Voici donc l’Arona, une Ibiza surélevée et à l’esprit baroudeur. Si l’Arona repose sur une plateforme commune à l’Ibiza (et à la nouvelle VW Polo), il s’en différencie cependant sur de nombreux points. Des différences suffisantes pour qu’il mérite un autre nom que celui d’ « Ibiza Crossover ». Seat place de gros espoirs dans ce modèle qui arrive sur un segment qui a… quadruplé depuis 2015 ! En effet, ces derniers mois ont vu l’apparition des Kia Stonic, Hyundai Kona, Renault Captur (facelift) et Opel Crossland X. Dimensions Pour ce qui est des dimensions, l’Arona mesure 4.138 mm de long, soit 79 mm de plus que la nouvelle Ibiza. Mais c’est principalement en hauteur que se niche la véritable différence, avec près de 10 cm ! Plus grande, l’Arona est donc logiquement plus spacieuse que l’Ibiza. Seat promet une habitabilité en hausse et un coffre de 400 litres. Funky plutôt qu’aventurier Seat se garde toutefois bien de présenter son Arona comme un véritable tout terrain. En effet, s’il s’équipe d’extensions de carrosserie en plastique qui lui donnent un air plus musclé, il joue surtout les baroudeurs urbains avec ses teintes bicolores (possibilité d’opter pour un toit d’une couleur différente). D’ailleurs, aucune transmission intégrale n’est proposée, l’Arona se contentant de ses seules roues avant motrices. Toutefois, il n’est pas le seul dans ce segment à avoir fait ce choix. Multimédia Dans l’habitacle, l’Arona se met à l’heure avec des équipements logiquement repris de l’Ibiza. Cela signifie qu’il se place au sommet de la catégorie à ce niveau, avec une connexion Apple CarPlay et Android Auto, un chargeur par induction de votre smartphone et une stéréo de 300 Watts développée en collaboration avec Beats Audio. Du côté de l’arsenal sécuritaire, même son de cloche : régulateur de vitesse adaptatif, freinage automatique, surveillance de l’angle mort, alerte de trafic transversal en cas de marche arrière… Moteurs Sous le capot, l’Arona se réserve la fine fleur des moteurs de l’Ibiza : 3 cylindres 1.0 TSI de 95 et 115 ch, ainsi que le nouveau 1.5 TSI de 150 ch. En diesel, il propose le 1.6 TDI de 95 et 115 ch. Une version au CNG (1.0 TSI de 90 ch) est également prévue pour la mi-2018. Selon la motorisation retenue, une boîte automatique DSG est également proposée.