Carrosserie : traitement des petites rayures


Carrosserie : traitement des petites rayures, les sept erreurs à éviter Vous venez de découvrir une rayure superficielle sur votre carrosserie et vous avez la ferme intention de l'éliminer avec un polish, un efface-rayures ou un rouge à polir ? Avant de foncer tête baissée vers la micro-rayure, lisez attentivement cet article. Vous y découvrirez sept erreurs à éviter absolument si vous souhaitez obtenir un résultat parfait au lieu de saccager votre belle carrosserie. 1/Appliquer le produit directement sur la peinture Vous avez acheté en magasin ou sur Internet le produit qu'il vous faut. En lisant attentivement la notice, vous serez probablement averti : le contenu ne doit pas être versé directement sur la rayure. Si vous pensez gagner du temps en opérant de la sorte, échec garanti. Vous gagnerez plutôt un aller simple chez un professionnel qui, après vous avoir demandé pourquoi vous avez fait une chose pareille, essaiera de réparer votre erreur. 2/Utiliser des chiffons sales ou poussiéreux Imaginez la tête que vous feriez si l'eau de votre bain était noire avant même de plonger vos pieds dans la baignoire. Votre carrosserie est comme vous, elle n'aime pas la crasse. Ne saisissez pas le premier chiffon trouvé dans un coin de votre garage pour traiter vos rayures, celui avec lequel vous avez fait votre vidange. Évitez également les linges recouverts de poussière qui, au lieu de vous atténuer les micro-rayures existantes, vous en rajouteront bien au contraire. Ce traitement est un travail de précision. Son succès dépend non seulement de votre dextérité, mais aussi de la qualité du matériel utilisé. 3/Utiliser un tissu inadapté Utiliser un chiffon propre est une chose, prendre le premier venu en est une autre. Oubliez le chiffon qui vous sert à dépoussiérer habituellement vos meubles. 4/Frotter la carrosserie comme un forcené Frotter plus que nécessaire est l'une des erreurs les plus fréquemment rencontrées. Pour information, la force n'a pas sa place dans le traitement des micro-rayures. Vous devez au contraire réaliser de lents mouvements circulaires et laisser pénétrer le produit sans exercer une trop grande pression. 5/Travailler en plein soleil Si vous croyez qu'il est préférable de travailler au soleil pour mieux voir les imperfections et accélérer le séchage, vous vous trompez. Si le produit est mal appliqué, il séchera trop vite et vous aurez toutes les peines du monde à l'éliminer. Sans compter les insolations et les coups de soleil auxquels vous vous exposez. Garez votre voiture à l'ombre et attendez que la carrosserie refroidisse un peu avant de passer à l'action. 6/Laisser le surplus Si le produit déborde, ne le laissez pas en vous disant qu'une fois sec, cela ne se remarquera pas. Bien au contraire, vous ne verrez que cela. Ayez près de vous un chiffon propre et sec (différent de celui utilisé pour le traitement de la rayure) pour ôter le surplus. 7/Lustrer sans attendre le séchage Bien que le traitement de la micro-rayure ait duré plus longtemps que vous ne l'imaginiez, ne perdez pas patience. Il serait dommage de gâcher tout votre travail pour une poignée de minutes. Avant d'appliquer votre lustreur pour faire briller et protéger votre carrosserie, assurez-vous que la surface traitée est complètement sèche.