Audi Aicon : le futur autonome selon Audi


Au salon de Francfort, on trouve sur le stand Audi un concept-car impressionnant : l’Aicon, qui est l’interprétation selon Audi de la voiture de luxe autonome du futur. Et autonome, cette Aicon l’est réellement : à bord, on ne trouve en effet ni volant, ni pédales, ni tableau de bord. On trouve par contre deux larges fauteuils et deux plus petites places : l’Aicon est donc une 2+2 places. Mais l’espace est généreux, vu que l’empattement s’étire sur 3.470 millimètres, soit même 240 millimètres de plus que l’empattement de l’Audi A8 L. Communicative L’Aicon autonome mesure en tout 5,44 mètres de long, 2,10 mètres de large et 1,51 mètre de haut. Cet Audi fait l’impasse sur les montants B latéraux et dispose de deux larges portes de chaque côté qui facilitent l’accès des passagers à bord. Il n’y a pas de classiques phares avant ni arrière : en voiture autonome évoluant dans un environnement autonome, l’Aicon communique à l’aide de modules de projection multifonctions avant et arrière. Des pixels 3D génèrent des animations qui donnent des informations visuelles aux autres usagers. Et les capteurs laser et radar de l’Audi Aicon lui permettent aussi de très bien « voir » dans le noir et de détecter les obstacles potentiels. Travailler, dormir ou surfer À bord, les passagers doivent juste se laisser transporter. Et l’Aicon est bien sûr totalement connectée : elle offre toute une série de services selon les préférences des passagers, sur base des informations récoltées via leur smartphone. Les fonctions se contrôlent via l’écran tactile, la voix ou même… les mouvements des yeux. Et comme l’Aicon sera intégrée dans un environnement de voitures autonomes, elle n’a pas besoin des équipements de sécurité classiques. Elle pourra parcourir de longues distances à une vitesse constante de 130 km/h et disposera de 4 moteurs électriques, offrant une puissance 260 kW et un couple de 550 Nm. Le constructeur annonce une autonomie de plus de 800 kilomètres et la batterie pourrait être rechargée à 80% en moins de 30 minutes. L’Aicon pourra même se diriger seule vers un point de recharge à induction…