Paris : les feux rouges bientôt bannis ?


C’est peut-être un coup d’arrêt pour une signalisation routière qui date de 1923. Le feu tricolore est à la croisée des chemins et au carrefour de toutes les réflexions. Côté politique, les verts voient rouge lorsqu’ils l’aperçoivent et ils ont décidé de l’éteindre à Paris, dans le cadre d'un projet baptisé "Stratégie piéton" de la Ville. Une mise à pied donc qui sera effective dans un 14e arrondissement de Paris qui testera la circulation sans feux rouges pendant six mois. C’est une initiative qui met sur la sellette les à peu près 20 000 feux tricolores actuellement en fonction dans la capitale, et qui équipent dans les 1 805 carrefours. Une zone sans feu de circulation va être expérimentée dans le 14e arrondissement de Paris. Exactement, l’endroit se situera à proximité de la gare Montparnasse, et comprendra six carrefours, entre les rues Losserand, du Château, et Didot. L' expérimentation aura lieu de fin novembre à début juin. Les feux seront maqués, remplacés par des capteurs et autres caméras, qui mesureront les flux. L’idée vient d’un constat : les départs arrêtés d’un feu à l’autre, c’est de l’accélération qui pollue et des arrêts qui brûlent les plaquettes de freins aux émanations nocives. Sans cette signalisation, c’est moins de bruit et un air moins chargé en particules fines. À l’occasion, on attendra aussi une circulation plus fluide avec des conducteurs plus vigilants. Dont acte et on jugera au résultat. Mais Paris ne se lance pas sans base de données : Dratchen aux Pays Bas, ou encore Bordeaux, Rennes, Toulouse ont essayé de se passer de feux. Avec, à chaque fois, de très bons résultats annoncés. Cependant, les feux tricolores resteraient tout de même indispensables sur les axes à fort trafic. Maintenant, pour les axes routiers, à quand la fin des sens giratoires ?