Pal-V Liberty : la voiture volante est prête !


Le conducteur en rêve depuis l’invention de l’automobile : pouvoir s’élever au-dessus des villes, et des embouteillages, à bord de sa voiture. Le constructeur hollandais Pal-V transforme ce rêve réalité avec sa Liberty ! Au salon de Genève, certains concepts ont beau être futuristes ou orignaux, ils n’arrivent pas à la cheville de l’engin que PAL-V expose. Pourquoi ? Car Pal-V se targue de proposer la première voiture-volante prête pour la production en série avec sa Liberty. Gyrocoptère D’autres inventeurs se sont déjà frottés à l’exercice, bien sûr. Mais sans grand succès. Pour autoriser son engin à s’élever dans les airs, Pal-V utilise une technique plus proche des hélicoptères (celle des gyrocoptères en fait) que des avions. Ce qui le rend plus stable dans les airs et plus simple à piloter. Pour décoller, il faut s’arrêter et faire preuve d’un peu de patience (entre 5 à 10 min) pour déplier le rotor au-dessus du toit. La Liberty décolle ensuite en avançant légèrement. Il lui faut un terrain dégagé d’environ 90 à 200 m. Cockpit à volant Si le rotor, déplié, affiche un diamètre assez impressionnant de 10,45 m, la Pal-V reste assez compacte une fois configurée en mode voiture : seulement 4 m de long, 2 m de large et 1,7 m de haut. De quoi l’autoriser à évoluer « normalement » dans la circulation. À bord, on retrouve un poste de pilotage qui rappelle clairement le cockpit d’un avion… mais avec un volant de voiture ! Deux personnes peuvent embarquer avec environ 20 kg de bagages. 160 km/h Sur la route, la Pal-V Liberty présente des performances appréciables : 0 à 100 km/ en moins de 9 s et une vitesse de pointe de 160 km/h grâce à son moteur de 100 ch. Son réservoir autorise alors un rayon d’action terrestre de… 1.315 km ! Dans les airs, cet original engin peut évoluer jusqu’à la vitesse maximale de 180 km (140 km/h en vitesse de croisière) grâce à un second moteur développant ici 200 ch. L’altitude maximale est annoncée à 3.500 m et le rayon d’action de 500 km, en conservant une marge de sécurité d’environ 100 km. 299.000€ Le premier prix annoncé pour l’engin flirte avec la barre des 300.000€. Les clients intéressés peuvent déjà se manifester. Mais Pal-V débutera les premières livraisons du Liberty une fois que la société aura reçu toutes les certifications nécessaires pour homologuer son véhicule tant sur la route que dans les airs. Soit à l’horizon 2019 d’après ses concepteurs.