Mercedes-Maybach dévoile son Ultimate Luxury


Mercedes officialise ce matin le concept qui sera présenté aux Chinois à l'occasion du salon de Pékin. Il s'agit de l'Ultimate Luxury qui, comme son nom l'indique, est la représentation "ultime" du luxe selon Mercedes-Maybach, qui se contente ici d'un concept n'ayant pas d'avenir en production. Salon de Pékin : Mercedes-Maybach dévoile son Ultimate Luxury Le designer en chef de Mercedes ne tarit pas d'éloges au sujet de la dernière création du studio allemand. Cette fois, il s'agit d'une création associant Mercedes au nom Maybach, qui a disparu en tant que constructeur mais qui continue d'exister partiellement sur la Classe S chez la marque à l'étoile. Ce concept, l'Ultimate Luxury, est donc la représentation ultime du luxe selon Mercedes qui a voulu faire un mariage impossible : un SUV et une berline tricorps. Le résultat est un monstre de 5,2 mètres de long, 2,11 mètres de large et 1,76 mètre de haut qui dispose d'un profil des plus atypiques. Habituellement, les SUV ont des lignes particulières avec une chute de pavillon relativement brutale sur la poupe (sauf sur certains modèles coupés). Ici, la ligne de pavillon tombe, mais se poursuit ensuite sur une malle. Il faut s'y faire, comme on dit. La face avant, avec cette immense calandre entourée de feux plutôt fins et étirés, rappelle un peu ce que l'on a vu il y a quelque temps sur le spectaculaire concept Maybach Vision 6. L'arrière, en revanche, est ici un peu plus grossier et intègre des feux assez massifs. Comme il s'agit du luxe le plus ultime qui soit, Mercedes-Maybach annonce que ce concept dispose d'un confort intérieur supérieur à celui d'une Classe S avec des réglages qui n'existe pas dans la limousine allemande, notamment au niveau des sièges. Si vous ne voyez pas d'échappement sur ce concept, c'est tout à fait normal puisqu'il s'agit d'une création électrique. Quatre moteurs synchrones délivrent la bagatelle de 750 ch aux quatre roues, tandis que les batteries de 80 kWh, situées dans le plancher, autorisent une autonomie de 500 km. selon l'ancien cycle européen NEDC. Testé sur le cycle américain de l'EPA (bien plus stricte et proche de la réalité), l'autonomie tombe à 320 km.