Ford : les SUV sportifs, pas pour l'Europe


Jusqu'ici, les constructeurs généralistes se sont montrés assez frileux quant au développement de SUV sportifs. Ford, qui va proposer sur le marché américain l'inédit Edge ST, confirme que ces modèles ne seront pas destinés à l'Europe. Ford est probablement l'un des constructeurs généralistes les plus actifs en matière de sport avec la gamme Performance. Supercar, pickup, citadine, compacte ou encore coupé, Ford dispose d'une offre pléthorique. Mais il manque tout de même la présence de SUV sportifs. Justement, le constructeur américain s'apprête à lancer aux Etats-Unis la version ST de l'Edge. Un SUV qui est vendu en Europe mais qui n'aura pas droit, de ce côté de l'Atlantique, à cette mouture plus musclée. On comprend vite pourquoi, dans le cas spécifique de l'Edge ST, la commercialisation en Europe n'est pas envisagée. Le gros véhicule familial dispose du V6 2.7 Ecoboost produisant 335 ch dans sa variante ST. Ce n'est clairement pas le type de combinaison qui pourrait séduire la clientèle européenne acculée par les taxes liées au CO2. Nous sommes bien loin de la politique américaine de Donald Trump qui a déjà mis la main sur l'agence de protection de l'environnement (EPA) en y mettant à sa tête un de ses fidèles. Mais les émissions polluantes ne sont pas les seules raisons de ce choix fait par Ford. Le patron de Ford UK a confirmé à Autocar que la demande était plutôt en faveur d'un "mélange" entre présentation sportive et confort. En clair, en Europe, Ford mise surtout sur la finition ST-Line, dont nous avions fait l'essai sur la Fiesta. La marque n'exclut pas de proposer un jour un SUV sportif aux clients européens s'il y a de la demande. Le groupe Volkswagen semble toutefois apporter la preuve que cette demande existe, puisque Volkswagen prépare des Tiguan et T-Roc R tandis que Seat va disposer du Cupra Ateca.