Nissan (aussi) arrête le diesel !


À l’instar de Toyota, Nissan aussi compte arrêter la commercialisation de voitures fonctionnant au diesel. Mais de manière plus progressive, toutefois ! Au dernier salon de Genève, Toyota déclarait officiellement son intention d’arrêter de proposer des voitures fonctionnant au diesel (sauf pour ses utilitaires et son « gros » Land Cruiser). Aujourd’hui, Nissan confirme vouloir s’orienter vers la même voie. Un porte-parole de la marque japonaise vient en effet de préciser à l’AFP qu’ :« En Europe, où se concentrent nos ventes diesel, la poussée de l’électrification va nous permettre d’arrêter graduellement le diesel pour les voitures particulières à chaque renouvellement de modèle ». Arrêt progressif Contrairement à Toyota qui a déjà fixé une date pour arrêter le diesel en Europe (dès la fin de cette année, déjà !), Nissan préfère plutôt parler de retrait graduel au fur et à mesure du renouvellement de ses modèles. Il faut dire que dans la pratique, Toyota ne vend déjà quasiment plus de voitures fonctionnant au diesel (seulement 7% de ses ventes en Europe en 2017) contrairement à Nissan qui écoulait encore environ la moitié de ses véhicules sur le Vieux-Continent l’an dernier avec un moteur fonctionnant au diesel ! Montée en puissance Ce retrait progressif du diesel chez Nissan sera toutefois contrebalancé par une montée en puissance des véhicules électrifiés. Nissan a d’ailleurs confirmé son objectif de vendre un million de voitures électrifiées par an d’ici 2022-23. Avec, pour y arriver, le lancement d’une vingtaine de modèles électrifiés sur le marché durant les quatre prochaines années.