Volkswagen dévoile le Tharu


Lancé en Chine, le Tharu sera ensuite commercialisé sur le continent américain. Mais il ne viendra pas chez nous, Volkswagen misant en Europe sur le T-Roc. Le Tharu a fait ses débuts en Chine. Ce SUV compact, qui mesure 4,45 mètres de longueur, est intégré à la gamme de la coentreprise SAIC-Volkswagen, qui propose déjà le Tiguan. Une stratégie curieuse ? Non, car le Tiguan vendu dans l'Empire du Milieu est la version allongée, à 4,70 mètres. Il y avait donc de la place en dessous pour ce Tharu. Surtout, celui-ci va jouer la carte d'un positionnement prix plus agressif. La conception de ce modèle est d'ailleurs économique, puisque la base est partagée avec les Seat Ateca et Skoda Karoq. Mais le look est bien différencié avec notamment une face avant entièrement revue. La proue, massive avec optiques imposantes, est inspirée du gros SUV Atlas. Le Tharu sera un des éléments de conquête de Volkswagen en Chine, qui comme le reste du monde, raffole des SUV. Dix baroudeurs seront lancés par la marque dans l'Empire du Milieu en trois ans ! Mais le modèle ne sera pas réservé à ce marché. Il va en effet jouer le rôle de SUV compact économique sur plusieurs continents. Une production est ainsi annoncée au Mexique, pour une commercialisation aux États-Unis, où là aussi le Tiguan n'existe qu'en version étirée. L'Amérique du Sud devrait également être servie. Et en Europe ? Et bien ce sera l'un des rares marchés non concernés. Parce qu'il y a le Tiguan court donc, mais aussi le T-Roc. Volkswagen n'a pas la place de glisser ce modèle en plus, d'autant qu'il viendrait gêner les rivaux de Seat et Skoda.