Toyota arrête le Verso


La mode des SUV fait une nouvelle victime chez les monospaces : le Toyota Verso, arrêté et classé sans suite. La famille Toyota perd encore l'un de ses membres. Quelques mois après l'Avensis, la marque vient de stopper la commercialisation du Verso, qui n'apparaît plus dans le configurateur en ligne français. Le modèle était âgé, puisqu'il avait été lancé début 2009, et restylé à l'automne 2012. Il avait pris la relève de la Corolla Verso, dont la seconde mouture avait connu un joli succès en France. C'était à l'époque où les monospaces compacts étaient très prisés. Ce n'est plus le cas aujourd'hui, la clientèle familiale privilégiant les SUV. C'est ce qui explique que le Verso est classé sans suite chez Toyota, qui ne propose donc plus qu'un monospace chez nous, la Prius+... qui sera aussi bientôt stoppée. Officiellement, la firme japonaise n'a pas de projet pour combler le vide laissé par le Verso. On imagine qu'elle pourrait lancer un nouveau baroudeur familial qui ferait le lien entre le C-HR, qui privilégie le look au sens de l'accueil et ne mesure que 4,36 mètres, et le prochain RAV-4, long de 4,60 mètres. Pour les inconditionnels du monospace, l'offre se réduit petit à petit. Les valeurs sûres du marché, Citroën C4 SpaceTourer et Renault Scénic, n'ont toutefois pas dit leur dernier mot. Et des modèles vont faire de la résistance : par exemple, Mercedes prépare un tout nouveau Classe B. D'autres ont choisi de proposer des SUV à la modularité évoluée, notamment Peugeot avec le 5008.