Tesla : Elon Musk quitte la présidence du conseil et va payer une amende


Le fantasque patron du constructeur de voitures électriques Tesla a conclu un accord avec le gendarme de la bourse pour éviter de tomber dans une procédure trop longue et risquée. Il va ainsi quitter la présidence du conseil d'administration et payer une amende de 20 millions de dollars. Dans la semaine, le SEC (security exchange commission) annonçait lancer une procédure contre Elon Musk, le patron de Tesla, à la suite de son Tweet publié en août dans lequel il laissait entendre que Tesla allait se retirer de la bourse et que des fonds privés étaient prêts à racheter les actions. Sauf que c'était du bluff de la part de l'homme d'affaires qui a ainsi fait exploser la cote de l'action Tesla. C'est justement ce "petit" mensonge qui est à l'origine de cette procédure dans laquelle Elon Musk pouvait tout perdre : son poste chez Tesla et de l'argent, en grande quantité. Mais, comme souvent aux Etats-Unis, un accord a été conclu entre Elon Musk et la SEC. L'intéressé accepte de quitter son poste de président du conseil d'administration (plus haute responsabilité d'un constructeur) et de payer 20 millions de dollars d'amende de sa poche (en plus des 20 autres millions réglés par Tesla) afin de clore le dossier. Mais en faisant cela, Elon Musk a sauvé le principal. Il reste en effet directeur des opérations de Tesla et continuera ainsi de gérer son "bébé". A la tête du comité directeur, il y a aura désormais deux personnes, qui seront notamment en charge de la communication. C'en sera alors probablement terminé des Tweets à répétition.