Rivian, la nouvelle start-up électrique américaine qui pourrait faire mal à Tesla ?


Rivian présente à Los Angeles deux modèles électriques : un gros SUV mais également un pick-up. Voilà de quoi brûler la politesse à Tesla qui entendait aussi prochainement s’attaquer à cette silhouette toujours populaire aux Etats-Unis. Au salon de Los Angeles, on découvre un nouveau blason : Rivian. Cette nouvelle marque américaine entend se lancer sur le marché de la voiture électrique et concurrencer Tesla sur ses terres. Dans un premier temps, Rivian va porter son offensive avec une silhouette très populaire aux Etats-Unis : le pick-up. Baptisé R1T, ce pick-up sera aussi décliné en gros SUV R1S dont la présentation est également programmée pour le salon de Los Angeles. Usine Mitsubishi Contrairement à de nombreux autres « nouveaux acteurs » de la mobilité électrique, Rivian possède déjà une usine pour assembler ses véhicules. En l’occurrence l’ancienne usine de Mitsubishi située du côté de l’Illinois, aux Etats-Unis, et rachetée par Rivian Automotive. Voilà qui permet à Rivian de déjà confirmer la mise en production prochaine de ses modèles électriques sans devoir attendre la construction d'une nouvelle usine. Jusqu’à 180 kWh Long de 5,47 m, le pick-up R1T présenté par Rivian pourra disposer de trois packs de batteries : 105, 135 et même 180 kWh. De quoi assurer une autonomie dépassant les 600 km avec une seule charge. Du côté des performances, les quatre moteurs électriques peuvent développer jusqu’à plus de 700 ch sur les versions les plus musclées. Ce gros pick-up pourra alors atteindre les 96 km/h (60 mph) en seulement 3 secondes. Lancement en 2020 Rivian a déjà confirmé le lancement de ce modèle pour 2020 et l’ouverture des réservations via un chèque de 1.000 $. Le tarif du modèle d’accès devrait être de justesse au-delà de la barre des 60.000$ (61.500$) une fois les aides réservées aux modèles électriques déduites. Soit l’équivalent d’environ 55.000€.