Séoul inflige 10 millions de dollars d’amende à BMW


Selon Séoul, BMW aurait tardé à réagir dans le cadre du problème des incendies de ses véhicules. La Corée du Sud annonce dès lors son intention d’affliger 10 millions de dollars d’amende au constructeur allemand. Et charge son parquet de poursuivre l'enquête. Dernièrement, BMW s’excusait officiellement suite au départ de feu ayant affecté plusieurs véhicules en Corée du Sud. En outre, dans la foulée, BMW confirmait son intention de rappeler des milliers de véhicules pour le même problème également en Europe. Pour rappel, une surchauffe de la vanne EGR pouvait entrainer un risque d’incendie sur plusieurs modèles de BMW équipés d’une mécanique diesel. Au courant depuis 2015 Selon une information publiée par Belga, Séoul aurait néanmoins constaté à la suite d’une enquête approfondie que BMW était au courant du risque dès 2015. « BMW a annoncé précédemment qu’il n’avait eu connaissance du lien entre le circuit de refroidissement défectueux et les incendies que le 20 juillet » précise Séoul dans un communiqué. Avant d’ajouter « mais nous découvrons que le siège allemand de BMW avait déjà constitué en octobre 2015 une équipe spéciale chargée de remédier au problème ». Amende Séoul a dès lors annoncé son intention d’infliger une amende de 11,2 milliards de wons (soit +- 9,9 millions de dollars) à BMW. Toujours selon l’information rapportée par Belga, on apprend en outre que le ministère sud-coréen entend demander au parquet d’enquêter au sujet d’une réaction tardive de BMW à ce problème.