La fiche de l'annonce


Toyota Corolla Trek: classe verte

le 06/03/2019 à 16h28

A Genève, Toyota présente la Corolla Trek, un break mâtiné de SUV avec sa garde au sol surélevée.

La SUV-isation des gammes automobiles se poursuit. Qu’on l’appelle Allroad chez Audi ou Stepway chez Dacia, le principe est le même. Il consiste à surélever la garde au sol et ajouter quelques artifices de carrosserie pour donner un fumet d’aventure aux déplacements en famille. Toyota s’y plie à son tour en présentant la version Trek de la toute nouvelle Corolla Touring sport.

Celle-ci améliore l’ordinaire avec une surélévation de 20 mm, des sabots de protection à l’avant et à l’arrière, à quoi s’ajoutent des jantes alliage de 17 pouces, des vitres arrières surteintées et des feux antibrouillards.

Sous le capot, deux motorisations hybrides au choix : le 1.8 122 ch, qui anime notamment la Prius, est complété par un 2.0 180 ch dont Pierre Desjardins nous a déjà dit le plus grand bien au terme de son premier essai de l'auto au mois de février dernier.

Ecran multimédia tactile de 7 pouces et sellerie spécifique bi-ton caractérisent la Corolla Trek.Ecran multimédia tactile de 7 pouces et sellerie spécifique bi-ton caractérisent la Corolla Trek.

L’incertitude demeure quant au surcoût de la version Trek par rapport au modèle qui lui sert de base, mais on en apprendra plus d’ici la commercialisation de l’auto, prévue au mois de janvier 2020. Retenez pour terminer que l'appellation Trek fait référence à la marque de vélo Trek Bicycle, avec laquelle Toyota annonce une collaboration qui devrait se poursuivre plusieurs années.